Spotify : toujours le boss du streaming ?

Etat des lieux du secteur et des plateformes

News
Published on 08/08/2022 • 3 minutes
An article by Thomas BAUDOIN

Révolution de ces 15 dernières années, le streaming s’est fait une place de choix dans le paysage de l’industrie musicale jusqu'à changer les habitudes des consommateurs et la façon de travailler des artistes. Mais dans un contexte économique général devenu difficile pour les plateformes de streaming et un pouvoir d’achat durement affecté par l’inflation en Europe, Spotify fait toujours office de leader incontesté du secteur. Le géant suédois en pâtit certes, et il n'est pas le seul, mais il continue à gagner des abonnés tandis que d'autres plateformes aimeraient elles aussi leur part du gâteau… C'est parti pour un tour d'horizon du streaming musical en 2022. 

Spotify, c'est du solide

Dans le rapport du 2ème trimestre 2022 de l’entreprise  on apprend que la plateforme compte 433 millions d’utilisateurs tous les mois (+19% par rapport à l’an dernier) dont 188 millions abonnés premiums pour un chiffre d’affaire qui atteint les 2,8 milliards d’euros dont 2,5 grâce aux abonnements, le reste provenant des pubs. Pas mal, alors que les dépenses liées à la musique et à la culture sont d’habitude les premières à passer à la trappe quand les fins de mois deviennent difficiles. Le géant suédois envoie cependant des signes de fébrilité et doit composer avec de nouveaux entrants dans le secteur.  L'entreprise a en effet annoncé ralentir le rythme de ses recrutements à hauteur de 25% tandis que Soundcloud annonce une vague massive de licenciement à l’échelle mondiale (20% de ses effectifs selon Les Echos)

Spotify a dévoilé des chiffres en hausse au 2ème trimestre 2022

 

Deezer, l'heure de s'exporter

En France, Deezer a du mal à engranger de la valeur depuis son entrée en bourse le 4 juillet dernier. Comme nous l'apprend Les Echos, le groupe a d'ores et déjà pu récolter 143 millions d’euros (de quoi rattraper ses pertes de l’année 2021) mais l’action Deezer Euronext plafonne en dessous des 5€ alors qu’elle était à 8,50€ à son entrée en bourse. Les start-ups comme Deezer doivent faire face à contexte économique moins favorable et surtout à un secteur de la tech qui s’est “rationalisé” par rapport aux dernières années.  Même si la licorne est bien implantée en France, elle ne représente que 2% des parts de marché à l'international (contre les 34% de Spotify). En effet, à l’étranger, Deezer ne s’est implanté durablement qu’au Brésil et vise désormais le marché allemand dans les prochains mois. 

Deezer produit du contenu exclusif avec ‘100% interview’, ‘Jour de sortie’ ou ‘Deezer Sessions’

 

La conjoncture n’empêche cependant pas de nouveaux acteurs de se lancer. C'est le cas de Marine Snow, une nouvelle nouvelle appli qui entend mieux rémunérer les artistes (jusqu'à l’équivalent de 500 000 streams Spotify). Outre son business model plus généreux pour les créateurs, son fondateur Tony Lashley (ancien du label Blonded) promet des titres exclusifs pendant 90 jours et une interface ludique pour les utilisateurs qui pourront collecter des Gems (des capsules contenant des titre surprises) et gagner des Gem Shards. 

TikTok : le game-changer ?

Avec TikTok les géants du streaming doivent désormais composer avec un nouvel acteur qui ne cache pas ses ambitions. Le tout jeune réseau social est désormais incontournable pas seulement chez les jeunes xxx partager vidéos courtes xxx déjà permis de propulser certains artistes (Willow, Harry Styles, Pascal Letoublon, Gayle, Olivia Rodrigo, …)

 

La maison mère de l'appli (le Chinois ByteDance) a déjà lancé la plateforme SoundOn dédiée aux artistes. Elle propose un accompagnement marketing et d'aider les artistes dans la distribution de leurs titres (notamment sur TikTok). Depuis 2020, ByteDance tâte le terrain du streaming et s'appuie sur l’appli Resso lancée tout d’abord en Inde et en Indonésie et qui allie streaming et social. 

Le groupe prépare désormais la suite et vient de déposer la marque TikTok Music aux Etats-Unis et auparavant en Australie en novembre 2021. La plateforme devrait permettre à ses utilisateurs de streamer mais aussi d’acheter et de télécharger des titres. Sans oublier le côté “social”, les utilisateurs auront également la possibilité de commenter et de partager des sons et d’éditer des playlists. Un lancement qui peut inquiétéer les leaders du marché. TikTok / TikTok Music pourra en effet s’appuyer sur une capacité à faire naître des tendances et à les rendre virales très rapidement. La nouvelle appli pourrait donc très vite se retrouver au premier plan et grignoter des parts de marché à Spotify ou Apple Music… 

À propos the artists

Picture credits © Bastian Riccardi, Unsplash