Nos coups de cœur des Nuits Sonores 2022

7 artistes de Lyon et d'ailleurs à découvrir

Artistes
Published on 15/05/2022 • 3 minutes
An article by Thomas BAUDOIN

Le festival Nuits Sonores approche à grands pas ! Le meilleur de la scène française et internationale est attendu à Lyon du 25 au 29 mai pour retourner la ville de jour comme de nuit. Le festival prendra ses quartiers dans les anciennes usines Fagor-Brandt au Sucre et à la Sucrière mais aussi à la halle à manger Heat pour le forum et les ateliers du NS Lab. Une centaine d'artistes de tous horizons sera au rendez-vous. On vous présente ceux qui nous font déjà vibrer dans ce line-up explosif. 

AXONBERG

POLAAR / Nü Kvlture

Passé par le tremplin Nuits Sonores 2022, le lyonnais Axonberg pioche dans ses multiples influences pour allier sonorités puissantes, exotiques et souvent dark. le DJ-producteur propose un voyage entre UK bass techno et jungle toujours tendu qui ne laisse pas indifférent. Il sera à l’affiche dimanche lors du Day 4.

Sa première prod Nexus :

SAKU SAHARA

Kimochi Wave

Autre figure de l’électro made in Lyon, Saku Sahara fera une apparition de jour samedi lors du Day 4. Elle y jouera le son UK bass, jungle et hardcore qui la caractérise. Sa musique dopée à la culture japonaise se nourrit de ses différentes rencontres (plusieurs fois invitée à mixer chez Rinse, ou au sein du collectif Unit Soeurs). De la dynamite à l'état pure.

Son dernier mix pour HÖR Berlin 

LOGIC1000

Therapy (Berlin)

Pour Logic1000, alias Samantha Poulter, tout commence par un premier EP déroutant et remarqué (Logic1000 sorti en 2019). Elle est d’abord découverte par Anthony Naples qui est le premier à avoir joué ses tracks à Coachella puis plus tard par Floating Points et Caribou. La DJ et productrice australienne est avant tout une artiste indépendante et inclassable qui parcourt les styles et les scènes sans jamais rien s’interdire. Son style deep house aux forts accents dance et UK funky est marqué par une rythmique énergisante, contagieuse et surtout addictive. Rendez-vous dimanche lors du Day 4. 

Son premier EP éponyme 

BICEP

Ninja Tune (Londres)

À l'origine de Bicep, deux diggers de Belfast Matt McBriar et Andy Ferguson créent un blog qu’ils nomment Feel My Bicep dédié à la Chicago house, la techno de Détroit et l’italo disco. Ils commencent à sortir leurs propres productions en 2010 puis dans la foulée, créent leur label Feel My Bicep en 2012 . Leur premier album Bicep sort en 2017 chez Ninja Tune et atteint le top 20 des charts UK. 
Le duo fait encore mieux en 2021 quand leur deuxième album Isles se classe 2ème des Charts UK et reçoit 2 nominations pour les Brit Awards. Ils sont aujourd’hui à l’affiche des plus grands festivals (Primavera, Glastonbury, Coachella) et comptabilisent 2 millions d’auditeurs par mois sur Spotify. Un duo à son apogée mais qui peut toujours surprendre et aller plus loin. 

Bicep c’est un son riche de gimmicks entraînants, des mélodies et des rythmiques qui restent en tête, une house contemporaine qui résonne au-delà de la communauté des connaisseurs et chineurs de disques.

Ils sont à retrouver dimanche pour le Day 4.

Leur dernier album Isles (Deluxe) :

 

 


PANGAR

InFiné

Le son Pangar (aka Sauvage Sound System) c’est une collision entre un héritage musical mayola, du dancehall et des sonorités plus expérimentales. Le duo réunionnais formé de Kwalud et Betnwaar réussit un mariage percutant entre grooves ternaires et binaires. À retrouver dimanche pour le Day 4.

Curare extrait de leur EP “1” sorti en 2020

FOLAMOUR

FHUO Records

Musicien de formation passé par l’Orchestre national de Lyon, à l’aise dans tous les styles du jazz à la pop, Folamour propose des tracks orchestrés à merveille et un sens aiguisé du sampling. Passé par All City, Classic, Church et Glitterbox, le lyonnais développe un groove qui revient à l’essence du funk et de la disco house. Il sera présent jeudi aux Nuits Sonores pour un live audiovisuel immersif intitulé Power to the PPL.

Son dernier titre Fearless

EIGENLIEBE B2B ₮EO₮₩A₩KI

Radio Béguin / Soane Check

Sous ces pseudos qui résonnent bien au-delà de la musique se cachent deux figures montantes de la scène électro lyonnaise. Eigenliebe (‘amour propre’ en allemand) et ₮EO₮₩A₩KI (The End Of The World As We Know It) ont d’ailleurs déjà sévi ensemble du côté derrière les platines. La rencontre aux Nuits Sonores annonce un moment suspendu et hors du temps. Le son d’Eigenliebe serein et chaotique, passe par tous les tempos et par toutes les émotions (même les plus étranges) quand ₮EO₮₩A₩KI décrit ses sons comme des mélodies d’horreur fragiles. La promesse d’un voyage introspectif, mystérieux et expérimental au beat toujours ultra efficace. Amour propre contre fin du monde. 

Leur B2B chez Radio Béguin 

 

[BONUS] Deux mix pour bien réviser avant les lives ! (interro du 25 au 29 mai à Lyon)

Mix Days

 

Mix nights